LANGUE? FR / NL
Traitement humidité

Traitement Humidité: toutes les réponses à vos questions

Traitement humidité
 
Les problèmes d’humidité dans une habitation sont monnaie courante. Si vous n’échappez pas à la règle, on vous recommandera vivement de rapidement penser à un traitement humidité efficace. Mais pourquoi est-il important de traiter ces problèmes d’humidité ?

A. Traitement humidité : les avantages

Les problèmes d’humidité détériorent l’habitation. Sa solidité et donc sa longévité sont donc affaiblies et rendent les lieux plus dangereux pour ceux qui y habitent (particulièrement si l’humidité touche un mur porteur). Un traitement humidité efficace permet de protéger la structure de l’habitation et d’en garantir la solidité et la sécurité pour ses habitants.

1. L’isolant

Un isolant atteint d’un problème d’humidité perd en performance thermique (jusqu’à 40% de perte d’énergie). Vous devez alors consommer plus pour vous chauffer et augmenter vos dépenses. Le traitement d’humidité devra être vite réalisé et vous permettra donc de limiter les pertes de chaleur et de réduire vos dépenses.

2. L’insalubrité

Un traitement de l’humidité est indispensable pour lutter contre l’insalubrité. L’humidité est en effet un facteur favorable au développement des moisissures, du mérule, des acariens, … Elle peut donc avoir un impact néfaste pour votre santé.
D’un point de vue esthétique, l’humidité provoque des tâches noires sur vos murs, décolle le papier peint et peut dégrader vos planchers et vos objets de décoration. La traiter est donc nécessaire pour conserver le cachet de votre habitation.
La salubrité et la solidité d’une maison sont des éléments essentiels pour en garantir la valeur immobilière.

Traitement humidité : aide

Suivant certaines conditions, le traitement humidité fait partie des travaux subsidiés par les régions.

3. Pourquoi confier le traitement de l’humidité à un professionnel ?

Il existe certains produits dans le commerce qui vante leurs effets positifs en matière de traitement de l’humidité. Pourtant, il vous est vivement recommandé de faire appel à un professionnel. En effet, un professionnel du traitement de l’humidité présente l’avantage indéniable de connaître parfaitement son sujet. Il peut donc déterminer précisément la nature et l’origine de l’humidité. Ainsi, il peut appliquer le traitement approprié et résoudre le problème en profondeur.

En traitant vous-même vos problèmes d’humidité, vous prenez le risque de l’aggraver et de le rendre plus complexe à régler.

C. Traitement humidité : les problèmes d’humidité

Buées sur les vitres, tapisserie qui se décolle, moisissures,… Vous avez bel et bien des problèmes d’humidité dans votre habitation et ceux-ci peuvent rapidement engendrer des dégâts au bâtiment ou des troubles de la santé. Pour un traitement de l’humidité efficace, il est donc essentiel de s’y prendre tôt.

1. Taux d’humidité dans une maison saine

Pour une maison saine et confortable, le taux d’humidité doit se situer entre 45% et 65%. Un taux inférieur pourrait vous occasionner des problèmes d’asthme et de toux tandis qu’un taux supérieur pourrait provoquer des allergies ou autres troubles de santé.

Un taux d’humidité trop élevé (+65%) peut facilement être repérable grâce à différents signes :

  • Le papier peint qui se décolle
  • La peinture qui se craquèle
  • Une buée sur les vitres qui persiste
  • Des plinthes qui se décollent du mur
  • Des moisissures sur les murs, les poutres, les meubles en bois,…
  • Pour éviter de contracter des problèmes d’humidité, la ventilation est un critère important. Cependant, elle sera inutile pour traiter un problème d’humidité poussé.

2. L’analyse

Tous les problèmes d’humidité ne sont pas identiques et devront être traités de façon spécifique. Il est donc vivement recommandé de commencer par un diagnostic afin d’en établir les causes. Les problèmes d’humidité sont-ils dus à l’infiltration d’eau de pluie, à de la condensation ou à l’infiltration par le sol ? Quelle est la pièce touchée (cave, chambre, salle de bain,…) ?

D. Traitement humidité : les techniques

Même si les conséquences sont toujours les mêmes (moisissures, allergies, affaiblissement des fondations,…), les problèmes d’humidité sont nombreux et peuvent beaucoup se diversifier d’un cas à un autre. Dès lors, le traitement de l’humidité doit s’adapter aux particularités du problème. C’est pourquoi il existe diverses techniques.

sous-sol humide : traitement professionnel

1 Le diagnostic du traitement d’humidité

Un traitement humidité inadapté engendrera des risques pour votre santé et pour la solidité de votre habitation. Dès lors, il est plus que recommandé de laisser un professionnel poser un diagnostic du problème au préalable.

2.Influence sur le traitement de l’humidité

La technique utilisée pour le traitement de l’humidité dépend de plusieurs facteurs :

L’origine du problème : on distingue 5 principales causes de l’humidité : une mauvaise ventilation, des remontées capillaires, des infiltrations, de la pression hydrostatique ou des causes accidentelles (inondation, fuite,…).

La localisation du problème : l’humidité peut toucher aussi bien les murs extérieurs comme intérieurs, le toit, le plancher, la cave,…

L’étendue du problème : une humidité qui a eu le temps de se répandre sur une large zone et en profondeur sera plus compliquée à traiter qu’une simple tâche.

3 Les techniques de traitement de l’humidité

En cas de léger problème, le traitement de l’humidité consiste simplement à améliorer la ventilation ou à installer un déshumidificateur. Mais ces techniques s’avèrent inefficace et insuffisante dans le cas d’un problème d’humidité plus étendu. Pour cela, différentes techniques de traitement de l’humidité ont été mises au point :

Le cuvelage : ce traitement d’humidité est utilisé en cas de remontées capillaires ou d’humidité dans les caves.

L’injection de résigne : cette technique est adaptée aux problèmes d’humidité profonds (ex : remontées capillaires).

La membrane étanche : le traitement d’humidité avec une membrane étanche convient aux problèmes de remontées capillaires et d’infiltrations d’eau de pluie.

Le drainage : cette méthode peut répondre aux problèmes d’humidité dus aux remontées capillaires, à la pression hydrostatique et aux infiltrations.
Il existe également des techniques pour traiter l’humidité en surface. Cela signifie que le problème d’humidité n’est résolu que superficiellement. Il s’agit des hydrofuges de surface, des peintures et enduits anti-humidité,…

Même si certains signes peuvent vous indiquer la source de l’humidité, l’intervention d’un expert est indispensable pour la traiter efficacement et durablement.

D. 5 choses à ne pas faire pour le traitement d’humidité

Les problèmes d’humidité ne sont pas toujours directement détectés. Il peut passer longtemps avant que les premières marques extérieures n’apparaissent. Dès lors, on peut avoir tendance à ne pas considérer l’ampleur des dégâts ou à vouloir se précipiter sur des mesures d’urgence. Mais les problèmes d’humidité sont très diversifiés et, par manque d’informations, vous pouvez rapidement prendre les mauvaises décisions. Vous risquez alors de prendre des mesures inefficaces, voire nuisibles pour votre habitation.
Voici 5 pratiques à ne pas faire:

1 Utiliser des peintures étanches spéciales anti-humidité

En passant dans des magasins de bricolage, vous trouverez facilement des peintures étanches spéciales anti-humidité. Mais celles-ci s’avèrent inutiles dans la plupart des cas. Par exemple, en cas d’humidité ascensionnelle ou de condensation, les peintures ne feront que dissimuler le problème sans le stopper.

2 Poser un nouveau cimentage ou plâtre

Les problèmes d’humidité dans les murs provoquent souvent la pourriture du revêtement qui s’effrite. Mais réaliser un simple cimentage ou poser un nouveau plâtre ne règlera pas le problème. Il recouvrira simplement les moisissures de façon temporaire.

3 Colmater les ouvertures

L’humidité peut venir de l’extérieur. Cependant, colmater les ouvertures pour atténuer le problème ne servira à rien. Cela aggravera même la situation car la pièce ne sera plus assez ventilée. Il est recommandé de contrôler le flux d’air entrant pour limiter l’humidité de l’extérieur tout en continuant à aérer les pièces.

4. Cacher le mur humide avec des panneaux d’isolation

Les panneaux d’isolation (type styrodur) et la ouate de verre vont empirer les problèmes d’humidité car le mur sera moins ventilé. L’humidité finira toujours par ressortir.

5. Ne pas aérer en hiver

En hiver, on a tendance à chauffer plus et à aérer moins pour ne pas laisser entrer l’air froid. Or, c’est justement en se calfeutrant qu’on cause l’effet de condensation et les problèmes d’humidité. Aérer durant quelques minutes et plusieurs fois pas jour suffit à évacuer l’air humide[/column]

Guide Traitement De L' Humidite