Odeur humidité : 6 astuces efficaces pour vous débarrasser de ce problème

odeur humidité et nettoyage

Une mauvaise odeur due à l’humidité est vraiment désagréable, parfois nauséabonde, il est donc impératif de lutter contre ce problème d’humidité dans votre maison. Tantôt causée par un manque d’aération, tantôt par des problèmes d’isolation, il est avant toute chose très important de chercher les causes de ces mauvaises odeurs dans votre maison. Si vous souffrez de ce désagrément, pas de panique voici nos 6 solutions pour y remédier efficacement et, surtout, définitivement.

Odeur humidité : Aérez votre maison quotidiennement

Si vous voulez lutter contre les odeurs d’humidité dans votre foyer, il faut tout d’abord vous attaquer aux causes de ces odeurs. En effet, le plus souvent, elles sont causées par de la moisissure. Une des raisons de l’apparition de moisissure est le manque d’aération de votre maison. Pour cette raison, le premier réflexe à adopter est d’apporter à votre maison une ventilation naturelle. Il est donc vivement conseillé d’aérer toutes les pièces de votre logement tous les jours pendant au moins 10 minutes, cela même en hiver.

Ainsi, vous permettrez à l’air chargé en eau, c’est-à-dire l’air humide, d’être chassé et remplacé par un air sec, plus facile à chauffer ou à rafraîchir, mais aussi plus sain et moins destructeur pour votre intérieur et surtout pour le bien des membres de votre famille.

odeur humidité due à la condensation

Un des signes qui pourra vous alerter concernant un taux d’humidité trop élevé dans une, plusieurs pièces voire l’ensemble de votre maison est le fait que vos vitres soient couvertes de condensation.

Nettoyez en profondeur votre intérieur

Si vous ne réussissez pas à éliminer cette odeur d’humidité en aérant quotidiennement votre maison, c’est qu’il est sans doute nécessaire de faire un nettoyage en profondeur de votre intérieur. Concrètement, il sera alors question de vous débarrasser de toutes les traces de moisissure dans votre salle de bain, sur vos murs, vos plafonds… Pour ce faire, optez pour des recettes naturelles mais efficaces utilisant du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude ou encore des huiles essentielles. Veillez à nettoyer délicatement vos surfaces, surtout la peinture, afin de ne pas l’enlever ou la décolorer.

odeur humidité moisissure dans la douche

Aussi, notez que la moquette et les tapis sont une grande source de germes, il arrive en effet du moisi se cache entre les fibres de ceux-ci. Si un nettoyage professionnel en profondeur n’élimine pas les odeurs, alors pensez à les remplacer.

Odeur humidité : installez une VMC

Une VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système qui permet de faire circuler l’air en continu entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement. Ainsi, l’air gorgé d’eau se trouvant à l’intérieur est éjecté vers l’extérieur et l’air sec provenant de l’extérieur est injecté à l’intérieur. Ceci crée ainsi un parfait équilibre du taux d’humidité de votre maison, ce qui évite l’apparition de moisissures et donc des mauvaises odeurs qui en découlent.

Il existe différents types de VMC:

  • simple flux;
  • simple flux autoréglable;
  • simple flux hydroréglable;
  • double flux;
  • double flux statique;
  • double flux thermodynamique.

En fonction du type de VMC, l’efficacité contre l’humidité ne sera pas la même. Par ailleurs, les prix varieront considérablement de l’une à l’autre.

Grâce à la VMC, votre logement est nettement plus confortable, surtout en hiver. De plus, cela vous permet de diminuer le montant de vos factures d’énergie.

En revanche, si votre maison présente d’importants problèmes d’humidité, une VMC peut parfois d’avérer insuffisante. En outre, il s’agit d’un système dont le coût à l’installation est relativement élevé. Finalement, une VMC est parfois légèrement bruyante, il s’agit donc d’éviter cette solution si vous êtes particulièrement sensibles au bruits ou, en tout cas, informez vous bien sur la VMC pour laquelle vous opterez.

Effectuez des travaux d’isolation

Encore une fois, si l’odeur d’humidité persiste, c’est qu’elle est certainement causée par un problème plus conséquent, plus profond qu’un simple problème superficiel. Dans ces cas-là, faire appel à un professionnel est judicieux.

En effet, il est possible que votre logement aie besoin de travaux d’isolation. Une maison mal isolée est une maison exposée à l’humidité et à tout ce qui en résulte, mauvaises odeurs comprises. Ainsi, n’attendez pas et demandez l’aide d’un professionnel de l’isolation au plus vite.

Les travaux d’isolation dont vous pourriez avoir besoin sont multiples:

  • isolation de votre toiture (par l’intérieur ou par l’extérieur);
  • isolation de vos murs;
  • remplacement des châssis si ceux-ci ne sont pas suffisamment étanches;
  • si vous disposez seulement de simple vitrage, remplacez le par du double vitrage. Il s’agit d’une manière très efficace d’isoler davantage votre maison.

odeur humidité et isolation

Au delà de régler les problèmes d’humidité que vous rencontrez, le fait de renforcer l’isolation de votre maison vous permet en outre de faire des économies sur vos factures d’électricité. Soyez cependant tout de même vigilant, améliorer l’isolation de votre maison ne vous exempte pas de l’aérer régulièrement afin de renouveler l’air ambiant.

Odeur humidité : optez pour un déshumidificateur

Autre solution qui s’offre à vous pour traiter vos problèmes d’humidité: installez un déshumidificateur, il sera utile si le taux d’humidité dans votre maison dépasse les 60%. Notez cependant que le taux d’humidité ne doit pas non plus descendre en dessous de 40%. Une maison trop peu humide est aussi dangereuse qu’une maison trop humide, tant pour votre construction que pour les membres de votre foyer.

Il existe deux types de déshumidificateurs, chacun d’eux présentant des avantages et des inconvénients.

  • Déshumidificateur chimique. Celui-ci est constitué d’une cartouche ou d’une pastille qui va absorber l’humidité qui se trouve dans l’air et la transformer en eau, qui sera ensuite récupérée dans un bac. Ce bac doit donc être vidé de façon régulière. Ce type de déshumidificateur ne consomme pas d’électricité, est très bon marché et ne fait aucun bruit. En revanche, il ne fonctionne que pour les petits espaces et demande un remplacement régulier de ses cartouches.
  • Déshumidificateur électrique. Il fonctionne à l’aide d’un ventilateur qui fait circuler l’air de la pièce à travers l’appareil. Cet air, en entrant en contact avec une surface froide ou déshydratante se trouvant dans le déshumidificateur, se vide de son eau. Celle-ci est alors récupérée dans un bac, qui doit être vidé régulièrement. Ce type de déshumidificateur est le plus efficace et fonctionne dans de très grandes pièces. En revanche, il est plus onéreux, consomme de l’électricité et peut être bruyant.

Si opter pour un déshumidificateur est une solution qui fonctionne très bien, cela ne résout en revanche pas la source du problème d’humidité.

Désodorisez avec des recettes de grands-mères

Une multitude de recettes de grands-mères 100% naturelles et surtout 100% efficaces existent pour désodoriser votre intérieur.

Par exemple, mélangez de l’eau avec du vinaigre blanc et de l’huile essentielle de citron. Ensuite, pulvérisez la solution dans votre maison et vous pourrez apprécier un logement qui sentira le propre et le frais et sera, qui plus est, désinfecté. Cependant, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour régler vos problèmes d’humidité à la source plutôt que de trouver soi-même une solution temporaire.

Envie de devis gratuits pour résoudre les problèmes d’humidité de votre maison?

ÉTAPE SUIVANTE

Taux humidité idéal dans votre logement : Comment et pourquoi ? Le taux humidité idéal dans une habitation recommandé par les médecins est compris entre 40% et 60%. On parle souvent de taux d’humidité relative. Il s’agit en fait du rapport entre le pourcentage de vapeur d’eau contenue dans l’air et la quantité maximale que…

Lisez plus

Déshumidificateur chimique et électrique : Spécificités, avantages, prix Un déshumidificateur permet de réduire le taux d’humidité dans une pièce. En effet, il est recommandé d’avoir un taux d’humidité compris entre 40 et 60% dans un logement. En dessous de 40% l’air est trop sec et au dessus de 60% il est trop humide. Dans les…

Lisez plus

Tous les jours, vous cuisinez, vous faites la lessive et vous mettez en route le lave-vaisselle. Ces activités quotidiennes sont des exemples d’actions qui génèrent la formation de condensation. Quand il n’y a pas assez de voies par lesquelles la condensation peut s’échapper, elle se met alors à stagner dans votre habitation et finit par…

Lisez plus

Le saviez-vous? L’infiltration d’eau est, avec la mauvaise ventilation, les remontées capillaires et les causes accidentelles, une des principales sources d’humidité à l’intérieur de votre maison. C’est pourtant loin d’être une fatalité, il est en effet possible de s’en débarrasser, à condition de s’y prendre correctement. On vous livre dans cet article tous nos précieux…

Lisez plus