Salpêtre: tout savoir sur son apparition, son traitement et ses risques

salpêtre sur mur extérieur

Le salpêtre, souvent confondu avec la moisissure, est constitué de sels minéraux. De plus, on reconnaît le salpêtre car il prend la forme de dépôts blancs, ressemblant à des minuscules cristaux lorsqu’on le regarde de près, généralement présente sur les murs souffrant de problèmes d’humidité ascensionnelle. Ce phénomène doit être traité au plus vite lorsqu’il apparaît car il constitue un danger aussi bien pour le logement que pour la santé de ses habitants.L’autre nom du salpêtre est le nitrate de potassium. Il se trouve le plus souvent dans les parties basses des murs intérieurs de la maison et plutôt au rez-de-chaussée.

Comment apparaît le salpêtre et comment le reconnaitre?

Reconnaître le salpêtre

Le salpêtre, se forme grâce au contact de bactéries et d’ammoniaque (contenus dans les eaux souterraines) avec le carbonate de potassium et l’oxygène. De plus, vous le retrouverez le plus souvent dans les parties basses des murs intérieurs de votre maison et plutôt au rez-de-chaussée.

Enfin, comme indiqué plus haut, le salpêtre est reconnaissable car il prend la forme de dépôts blanchâtres, ressemblant à des tout petits cristaux si vous les regardez de près.

✓ OBTENEZ DES DEVIS GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT !

Les causes de l’apparition du salpêtre

Les raisons pour lesquelles votre maison est envahie par le salpêtre peuvent résulter d’une ou plusieurs des causes suivantes :

  • Une mauvaise ventilation de votre logement. En effet, si votre maison n’est pas suffisamment ventilée l’humidité comprise dans l’air intérieur ne sera pas éjectée à l’extérieur et remplacée par un air plus sec. Ce qui cause finalement un excès d’humidité et favorise donc l’apparition de salpêtre.
  • Des remontées capillaires. Ce phénomène est dû à une remontée de l’humidité comprise dans les souterrains sur lesquels votre maison a été construite. Le plus souvent il résulte de problèmes de murs pas suffisamment imperméables ou des fondations en contact avec l’eau.
  • Une infiltration d’eau. Dans ce cas, il s’agit la pénétration d’eau de pluie due à des fissures, des tuiles abimées, des gouttières bouchées ou encore des joints dysfonctionnels par exemple.
  • Le phénomène de pression hydrostatique. En effet, une pression exercée par de l’eau sur les fondations de votre maison peut favorise l’infiltration d’eau.

salpêtre sur mur
© Etcb-midi.fr

Salpêtre : risque pour la santé et dégâts éventuels sur la maison

Le salpêtre est non seulement désagréable pour l’œil, car il donne l’impression d’une saleté constante mais il est aussi dangereux pour votre maison.

En effet, de part sa composition (sels minéraux) le salpêtre attire l’humidité et aggrave donc des problèmes que votre logement rencontre certainement déjà.

Les risques importants pour votre santé

Le nitrate de potassium peut avoir des effets néfastes sur la santé des adultes mais aussi et surtout sur celle des enfants. En effet, parmi les risques on retrouve notamment, des problèmes respiratoires (asthme, bronchite, rhinite chronique…) et des allergies parfois sévères (eczéma, urticaire, boutons, cloques…).

Les dégâts causés dans votre maison

Les dégâts éventuels que votre maison peut subir à cause du salpêtre sont nombreux et parfois relativement dangereux :

  • Un décollement/effritement des revêtements de vos murs, papier peint, peinture, crépis…
  • Boiserie assombrie et pourriture des meubles en bois.
  • Apparition de champignons.
  • Dégradation des cloisons intérieures,
  • Une dégradation des revêtements de vos murs.
  • Apparition de champignons.
  • Et dans les cas les plus graves, un dysfonctionnement des installations électriques et une détérioration de la structure même de l’habitation.

Comment traiter le salpêtre efficacement ?

Les solutions pour traiter le salpêtre sont différentes si les dégâts sont plus de l’ordre de l’esthétique ou si l’intérieur de vos murs est aussi touché. Le tableau ci-dessous vous présente les différentes formes de traitement qui existent et leur prix moyen.

Type de traitement anti-salpêtre Prix moyens
Un diagnostique humidité Entre 250€ et 800€
Application produit anti-salpêtre Entre 45€ et 250€
Traitement humidité ascensionnelle Entre 20€ et 200€
Injection isolant dans les murs Entre 15€/m2 et 50€/m2
Système de ventilation Entre 1800€ et 5500€

✓ OBTENEZ JUSQU’À 4 DEVIS SANS ENGAGEMENT ET COMPAREZ LES PRIX

Enlever le salpêtre du mur à l’aide d’une brosse dure

Pour enlever le salpêtre du mur efficacement (mais pas de façon permanente), la solution la plus adaptée est de frotter la zone infectée avec une brosse dure, métallique par exemple.

Ensuite, une fois les dépôts décollés, il est recommandé de nettoyer la zone avec de l’eau chaude dans laquelle vous aurez dilué un produit détergent du type savon de Marseille (très doux mais très efficace).

Enfin, vous il ne suffira plus qu’à rincer à l’eau claire jusqu’à ce que toutes les taches aient disparues.

enlever le salpêtre du mur avec un produit anti-salpêtre

Appliquer une solution anti-salpêtre

Une fois le salpêtre retiré, pour éviter qu’il se reforme ou qu’il réapparaisse trop rapidement, vous pouvez appliquer ou faire appliquer par un professionnel, une solution anti-salpêtre.

En effet, ce type de produit s’applique sur une surface sèche, dépourvue de salpêtre et autres moisissures. Il est important de l’appliquer en suivant les instructions du fabricant. Enfin, ces produits agissent généralement comme des neutralisateurs qui changent la composition chimique des sels minéraux (à l’origine du salpêtre) et doivent donc être appliqués avec précaution.

Régler les problèmes d’humidité pour éviter le salpêtre

Dans la plupart des cas la moisissure, les champignons et le salpêtre sont dus à des problèmes d’humidité ascensionnelle. En effet, celle-ci appelée aussi remontées capillaires est due à des remontées de l’humidité présente dans les souterrains sur lesquels repose votre habitation. Ce phénomène est généralement la conséquence de murs qui ne sont pas suffisamment imperméables ou de fondations qui sont en contact avec de l’eau.

Pour y remédier plusieurs solutions de traitement de l’humidité existent tels que le drainage, l’assèchement, un recours à des saignées ou encore l’injection de produits dans les murs directement.

Quoi qu’il en soit il est très important de faire appel à une entreprise spécialisée et compétente pour réaliser un diagnostic complet et proposer un traitement adéquate.

enlever le salpêtre du mur grâce à une ventilation

Faire installer un système de ventilation

Il est primordial qu’un système de ventilation soit installé dans votre logement. Celui-ci permet, en effet, de faire circuler l’air de l’intérieur de la maison vers l’extérieur et inversement.

Pourquoi est-ce important que l’air circule ainsi ? Tout simplement car l’air intérieur est plus chargé en eau que l’air extérieur et ce dû à l’activité humaine qui s’y concentre. En effet, la vapeur provoquée par les douches chaudes et la cuisson des plats par exemple augmente la quantité d’eau dans l’air ambiant. De ce fait vous pouvez voir apparaître des problèmes d’humidité.

Ainsi, des appareils du type VMC jouent un rôle capitale en éjectant l’air intérieur vers l’extérieur et en injectant l’air extérieur vers intérieur. Grâce à cela votre maison conserve un taux d’humidité normal (entre 40 et 60%) et les risques de développement de salpêtre sont amenuisés.

Notez enfin, que l’intervention d’un professionnel est primordiale si vous constatez l’apparition de salpêtre dans votre logement. En effet, seule une personne qualifiée et expérimentée saura trouver la source du problème et vous proposer des solutions adéquates et personnalisées. Aussi, compte tenu des dangers que représente le nitrate de potassium, il serait dommage de ne pas s’en débarrasser au plus vite et pour toujours.
Si vous recherchez un artisan/une entreprise pour réaliser les travaux, demander des devis restera la meilleure des approches.

Besoin de devis gratuits?

ÉTAPE SUIVANTE

De la moisissure dans votre salle de bain? Et là, c’est la panique ! Soufflez un bon coup et relativisez. Après tout, vous n’êtes pas seul(e)s dans cette situation. Quoi d’autre qu’une salle de bain comme milieu propice à la propagation de champignons puisqu’ils s’y développent en milieux humides. Ensuite : PO-SI-TI-VEZ ! Bonne nouvelle…

Lisez plus