Cave humide : causes et solutions efficaces pour en venir à bout

cave humide : la solution pour en finir

Vous avez des problèmes de cave humide et ne savez pas comment les régler ? Vous êtes alors un(e) de plus sur la liste des victimes de l’humidité.

L’humidité dans votre sous-sol se ressent dans toute votre maison. Elle rend cette espace pratiquement inutilisable. Conséquences : une cave trop humide peut affaiblir votre système immunitaire et provoquer des allergies. Le matériel que vous y entreposez peut être endommagé ainsi que toute votre cave elle-même.

Pire encore… Lorsque l’humidité monte, elle peut aussi atteindre le dernier étage. Découvrez comment faire pour en venir en bout une bonne fois pour toute!

Quelles sont les causes d’une cave humide?

dégats cave humide

Une cave humide est un scénario relativement répandu. Nous comptons d’ailleurs 3 principales causes à celui-ci.

  • Premièrement, il peut s’agir d’un problème d’humidité dans les murs.
  • Ensuite, l’infiltration d’eau la rendra également humide.
  • Et finalement, un air humide dans le sous-sol provoquera de la condensation et à terme humidifiera votre cave.

Dans un endroit si confiné et sans fenêtre tel que l’est la cave, l’air ne circule généralement pas correctement. De plus, les murs, directement en contact avec le sol ou la terre, atteignent des températures très froides.  Dès lors, il est très important d’assainir et de traiter l’humidité de votre cave.

Si vous ne procédez pas à un traitement de l’humidité, vous risquez de voir apparaitre des moisissures et champignons (mérule) sur les menuiseries et les murs de votre habitation. Ceux-ci seront même susceptibles de se propager jusqu’au rez-de-chaussée. L’humidité s’accompagnera également de mauvaises odeurs et de la dégradation de l’ensemble des revêtements et objets présents dans la cave.

✓ OBETENEZ DES DEVIS GRATUITS & SANS ENGAGEMENT DE PROFESSIONNELS DE VOTRE RÉGION

Vérifiez le taux d’humidité de votre cave ?

C’est le premier réflexe à avoir pour se prémunir contre un sous-sol humide. Faites une vérification régulièrement. Le taux d’humidité doit être équivalent à 30% en hiver et ne pas excéder 55% en été. Vous devez également vérifier la température de votre sous-sol.

En effet, c’est autour de 25°C que se forme les moisissures dues à l’humidité et particulièrement dans un sous-sol. Et ce sont ces moisissures qui sont les plus dangereuses. Une vérification régulière peut vous empêcher bien des tracas. D’autant plus que l’humidité à un impact direct sur la valeur de votre bien.

Pour établir un diagnostic de votre cave, vous pouvez faire appel à un spécialiste. Ou simplement, acheter un hygromètre qui vous permettra de mesurer le pourcentage d’humidité dans l’air. Vous pouvez en trouver à partir de 10€ (entrée de gamme) jusqu’à 200€ (version luxe)

Ne laissez pas l’humidité de votre cave s’infiltrer

✓ DIAGNOTICS & DEVIS GRATUITS DE PROFESSIONNELS DE VOTRE RÉGION

Cave humide : quel traitement utiliser ?

La ventilation

Dans une cace, le taux d’humidité peut parfois atteindre 100%. Celui-ci est trop élevé et n’est absolument pas idéal pour la bonne tenue et la pérennité de votre cave. Dès lors, il est important de bien aérer sa cave. Plusieurs systèmes de ventilation existent. Notamment,

  • Aération naturelle

Il s’agit de prévoir des ouvertures ou encore des grilles d’aération dans votre cave. Sachez qu’il faudra probablement prévoir d’autres trouées d’aération dans les murs ou sous les portes pour optimiser la circulation de l’air. Ceci ne nécessite pas d’assistance mécanique particulière.

  • Ventilation mécanique insufflée (VMI)

Dans le cas où ce n’est pas possible d’apporter l’air dans la pièce de manière naturelle, la VMI le fait pour vous. Il s’agit d’un apport d’air mécanique et d’une évacuation naturelle par ailleurs. Le système d’une ventilation insufflée permet de contrôler l’apport d’air frais dans la pièce. À son tour, l’air s’évacue via des grilles d’aération comme dans le premier système.

Il faudra par contre contrôler votre cave de manière régulière car ce système peut provoquer de la condensation due au contact de l’air chaud avec les murs humides et froids intérieurs.

  • VMC simple flux

À la différence de la VMI, il est question ici d’un apport naturel d’air et d’une évacuation mécanique. La déshumidification se fait grâce au système qui hume l’air humide. Il existe des systèmes qui captent le taux d’humidité de la pièce et ne se mettent alors en marche qu’à ce moment-là.

  • VMC double flux

Le système de ventilation ici est entièrement mécanique. L’air est distribué et évacué par des tuyaux sans que les flux d’air ne se rencontrent. Ce système peut également détecté le taux d’humidité présent dans la pièce et se mettre en marche que quand il est nécessaire. De plus, accompagné d’une pompe à chaleur, il récupère la chaleur de l’air. C’est donc un moyen très économique.

cave humidifiée

Appliquer un enduit d’étanchéité

Avant toute application d’un enduit d’étanchéité pour lutter contre un sous-sol humide, il faudra procéder au nettoyage complet des parois concernées. Pour ce faire, les finitions des murs devront être retirées entièrement et les murs nus devront être décapés. Ensuite, la parois subira un étoupage dans le but de rendre le support sec. Enfin, l’enduit pourra être appliqué.

Cette technique demande du travail mais est relativement facile, inodore, ininflammable et efficace.

Ainsi, le coût de ce procédé oscille entre 30€/m2 et 40€/m2.

Assécher les murs et les injecter de résine

Pour cette solution deux étapes seront nécessaires. D’abord l’assèchement des murs et ensuite, l’injection de résine dans les murs.

En ce qui concerne l’assèchement des murs, plusieurs techniques existent, forage, pompage, par diodes électriques ou par centrale d’assèchement.

Notez que pour assécher vos murs vous devrez prévoir un budget entre 30€ et 60€ le mètre linéaire

Pour ce qui est de l’injection de résine, elle est conseillée lors de remontées capillaires dans vos murs. Ainsi une résine liquide sera insérée dans les murs et se diffusera dans chaque cavité et créera une barrière étanche.

Comptez entre 25€ et 50€ le mètre linéaire pour cette technique.

Effectuer un drainage autour de votre maison

solution cave humide : drainage
Pour un drainage du sol/et ou mur une bâche à bulles sera posée sur les murs et sols de votre cave humide. Cette bâche étanche permettra aux nouveaux revêtements de murs et de sols de rester au sec. Enfin, l’humidité absorbée par la bâche sera évacuée vers un point central dans la cave et envoyée dans les canalisations.

Prévoyez entre 25€ et 100€ par millilitre pour un drainage.

Le cuvelage : le traitement classique pour votre cave humide

Le cuvelage se peint sur les murs et le sol de la cave. Une première couche d’accroche est posée et ensuite une couche de mortier hydraulique étanche. La jointure entre les murs et le sol devra avoir toute votre attention lors de la pose du produit. Il faudra même le renforcer grâce à un talon. Il est plus que nécessaire que le sol soit étanche. Généralement, ce traitement vous assurera une cave intacte pendant une vingtaine d’années.

cuvelage cave

Cave humide : posez une membrane étanche

Cette membrane étanche se pose tout le long des murs extérieurs enterrés. Elle peut être soit en bitume et caoutchouc (sous forme d’enduit) soit en polyéthylène haute densité (sous forme de rouleau). Ainsi, elle forme une barrière étanche empêchant les remontées capillaires notamment.

Il faudra compter entre 100€ et 200€ le mètre linéaire pour la pose d’une membrane d’étanchéité.

Comment isoler une cave humide ?

Lorsque vous voulez isoler votre cave, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez isoler, les murs, le sol ou encore le plafond.

Dans le cas d’une isolation par le plafond, cela vous permettra de faire des économies d’énergie. En effet, grâce à une barrière isolante, les ponts thermiques ne se feront plus. Autrement dit, fini les sensations de froid au sol des pièces de votre habitation. Les déperditions de températures seront moindres et les appareils de chauffage moins revendiqués.

Dans le cas où votre cave n’est pas enterrée, une isolation classique des murs sera largement suffisante. Par ailleurs, puisque ceux-ci seront touché par l’extérieur et à même le sol, il faudra penser à hydrofuger vos murs extérieurs.

À l’inverse, si votre cave est enterrée, il est conseillé de placer un drain dans vos murs dès la construction de votre cave.

Ne prenez pas de risques inutiles avec votre cave humide

✓DEVIS & DIAGNOSTICS GRATUITS SANS ENGAGEMENT

Aération de la cave: tous nos conseils pour éviter les problèmes d’humidité © Guide-artisan.fr La cave est très souvent sujette aux problèmes d’humidité. En effet, les bâtisses les plus anciennes sont la plupart du temps les plus touchées par le phénomène. Le fait que celle-ci soit en sous-sol et donc à proximité de la terre…

Lisez plus

Votre cave est humide, voir même inondée et vous voulez bien-sûr régler le problème au plus vite. Selon la gravité et l’origine de cette humidité plusieurs options s’offriront à vous. L’une d’entre elle et aussi une des plus efficaces étant le drainage de la cave. Reste à savoir dans quel cas opter pour cette solution…

Lisez plus