Logo Bobex
LANGUE? FR / NL

Système de Ventilation: Nécessaire? – Systèmes A, B, C, D

 
système de ventilation et condensation
 
Le traitement de l’humidité peut devenir un cauchemar si la source du problème est difficile à trouver. Parfois il ne faut pas chercher trop loin et tout simplement se poser la question, est-ce que ma maison est suffisamment bien ventilée ? Si la réponse est non, alors vous aurez surement besoin d’un bon système de ventilation. Il permettra de mieux faire circuler l’air entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement.
 

Système de ventilation : Pourquoi est-ce essentiel ?

 

1. Pour prévenir et lutter contre les problèmes d’humidité

 
En effet, une maison bien ventilée est une maison qui rencontrera moins de problèmes d’humidité. Un système de ventilation adéquate aidera à faire circuler l’air entre l’intérieur et l’extérieur du logement. Ainsi, l’air sec extérieur sera injecté dedans et l’air humide (difficile à chauffer et responsable des problèmes d’humidité) intérieur rejeté dehors, offrant ainsi une parfaite circulation.
 

2. Pour chauffer la maison en hiver et la rafraîchir en été

Cela vous paraît fou ? Et bien sachez qu’un air sec est plus facile à chauffer en hiver et à rafraîchir en été qu’un air humide. En effet, la température d’un air trop chargé en eau est beaucoup difficile à changer. C’est aussi la raison pour laquelle il est important d’aérer toutes les pièces de son logement été comme hiver au moins 10 min par jour.
 

3. Pour dépolluer votre intérieur et rester en bonne santé

L’être humain passe entre 80 et 90% de son temps en intérieur. Il est donc important que celui-ci soit le moins pollué possible pour limiter les risques qui y sont liés. En effet, vous l’ignorez peut-être mais parfois l’air à l’intérieur des logements est plus pollué qu’à l’extérieur. Comment ? Tout simplement à cause du fait que l’air circule moins bien et se régénère donc moins souvent si un système de ventilation efficace n’est pas mis en place. Le CO2 que nous rejetons dans l’air, ainsi que les gaz carbone émis par nos appareils électriques notamment constituent des polluants qu’il faut évacuer.

 

Système de ventilation : Quels sont les modèles disponibles

Il existe 4 systèmes de ventilation centralisés agréés. Ces systèmes sont désignés par les lettres A, B, C et D.

 

Système de ventilation A : alimentation et évacuation naturelles

Avec ce système, aucune aide mécanique n’est nécessaire. Des grilles de ventilation permettent un apport d’air sec et frais naturellement.
L’air intérieur est rejeté via une gaine verticale installée dans les pièces humides (salle de bain ou cuisine).

Enfin, cette méthode est la moins coûteuse et la plus facile à installer mais elle est aussi la moins efficace.
 

Système B : alimentation mécanique et évacuation naturelle

Dans ce cas, l’apport d’air frais vers l’intérieur est distribué à l’aide d’un ventilateur. Pour ce qui est de l’évacuation, elle se fait comme pour le système de ventilation A via des gaines.

Le point fort de cette méthode est qu’elle est adaptée aux environnements bruyants (où une grille vers l’extérieur n’est pas envisageable) et permet de contrôler l’apport d’air frais. En revanche, le ventilateur constitue une source de consommation d’énergie.
 
système de ventilation, VMC
 
©LeroyMerlin.fr

Système C : alimentation naturelle et évacuation mécanique

Ici, le système est en fait inverse des précédents. En effet, dans cette configuration l’apport de l’air sec se fait naturellement et l’évacuation de l’air humide se fait mécaniquement. Ainsi, un système de ventilation par des conduites installées dans les pièces humides aspire l’air humide en continu et le rejette à l’extérieur.

Finalement, cette technique est plus efficace que les précédentes mais aussi plus onéreuse car nécessitant l’achat d’un ventilateur.
 

Système de ventilation D : alimentation et évacuation mécaniques

Ce système est aussi appelé ventilation à double flux. L’apport et le rejet de l’air se fait entièrement mécaniquement. En effet, un réseau de conduites est installé dans tout le logement et permet de distribuer l’air frais et des grilles de ventilation dans toutes les pièces permettent de l’évacuer.
Les modèles de ventilateurs pour cette technique peuvent être ultra perfectionnés et proposer des services à la demande à l’aide de capteurs.

Enfin, le point fort principal ici est l’accès à des appareils munis de technologie (récupération de la chaleur, démarrage et extinction automatiques des ventilateurs ou encore filtres purificateurs d’air). Pour les points faibles, un entretien plus important est nécessaire, des nuisances sonores peuvent être occasionnées et le système D est celui qui consomme le plus d’énergie.

système de ventilation
©Actu-environnement.com