Les 8 plus grandes idées fausses sur l’humidité domestique

humidité domestique

L’humidité domestique est le problème principal rencontré par les Belges dans leurs logements. En effet, son apparition est fréquente et ses conséquences parfois désastreuses et surtout coûteuses. Cependant, beaucoup d’idées reçues à propos de l’humidité, de son origine ou de son traitement, aggravent ce problème parfois facile à régler. Prenez connaissance des fausses idées que nous avons regroupées et ne les laissez plus vous tromper.

1) Ne pas aérer en hiver lutte contre l’humidité domestique

En hiver vous pensez que faire entrer un air froid dans la maison est une mauvaise idée. Surtout que vous dépensez beaucoup d’argent pour chauffer votre logement et ne voulez donc pas que la chaleur s’échappe.
Eh bien sachez que c’est une erreur. En effet, aérer chaque pièce de votre maison au moins 10 minutes par jour aide à réduire l’humidité domestique et donc à mieux chauffer votre foyer.
Pourquoi ? Tout simplement parce que l’activité de tous les membres de votre famille dans la maison produit de la vapeur d’eau et augmente le taux d’hygrométrie de l’air. Et un air chargé d’eau est plus difficile à chauffer qu’un air sec.

Enfin, un air humide et chaud est plus propice à engendrer de la moisissure ou des champignons par exemple.

2) Contre l’humidité domestique, la clé est le déshumidificateur

Un déshumidificateur peut être une solution si votre problème d’humidité domestique est léger. En effet, ce type d’appareil ne permet pas de régler les problèmes plus importants. Enfin, ce système n’est pas optimal car il cible une pièce en particulier et n’agit pas sur l’ensemble de la maison en même temps.

humidité domestique et condensation

3) Repeindre un mur suffit pour se débarrasser de l’humidité

Repeindre le ou les murs dont le revêtement se décolle n’est absolument pas la solution appropriée. Sachez que si la peinture de votre mur fait des cloques ou laisse apparaître des taches noires, c’est que le mur est très gravement endommagé. Ainsi, l’application d’une simple peinture anti-humidité ou d’un enduit ne suffira pas pour le traitement d’une humidité importante.

4) Une température élevée à l’intérieur réduit l’humidité domestique

Mettre votre thermostat sur 25 degrés ne servira à rien pour lutter contre l’humidité domestique. Comme indiqué plus haut un air trop chaud et chargé d’eau rendra plus favorable le développement de moisissure notamment et plus difficile le chauffage de votre logement. Donc l’opération serait contre productive.

5) L’humidité domestique augmente les douleurs d’arthrose

Beaucoup de personnes souffrant d’arthrose affirment avoir plus mal lors de jour pluvieux ou dans des maisons très humide. Même si de très nombreux malades s’accordent sur ce sujet, aucune étude scientifique n’a permis de prouver ce phénomène.

6) Une maison trop isolée prévient l’humidité domestique

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, trop isoler sa maison pourrait en fait être une mauvaise idée. En effet, si l’isolation est trop conséquente l’air ne circule pas comme il devrait et donc ne se renouvelle pas. Ce qui finalement engendre des problèmes d’humidité.

humidité domestique

7) L’humidité domestique est un fléau impossible à éradiquer

Si votre maison est très humide ne paniquez pas, les professionnels experts dans le sujet pourront vous aider à trouver des solutions efficaces et durables. A chaque problème sa solution et même si celle-ci est coûteuse, elle constituera un investissement pour la longévité de votre logement.

8) Boucher les ventilations quand il pleut évite l’humidité

Ne bouchez jamais les aérations ou autres ventilations de votre maison. Elles permettent de faire circuler l’air et de le renouveler. Ceci étant une chose essentielle pour lutter contre l’humidité domestique.

Ne prenez pas de risques inutiles et traitez vos problèmes d’humidité

DEVIS + PRIMES

Victime d’humidité dans votre appartement ? Quelles sont vos droits et obligations, en tant que locataire ou propriétaire ? Non seulement l’humidité ronge la construction de votre logement mais elle en diminue également les performances énergétiques. C’est pourquoi, il existe des normes et responsabilités qui incombent tant aux propriétaires qu’aux locataires. Découvrez notre dossier complet…

Lisez plus